Page d'accueil          Sur le groupe          Soutenez-nous          Contactez-nous     








Archives 2009
Archives 2008



Le Groupe est membre du:



Stop à la pêche UE au Sahara Occidental



Ali Salem Tamek reçoit le Prix Jose Manuel Mendez des droits humains
ali_salem_tamek_510.jpg

Le militant sahraoui des droits de l'homme, Ali  Salem Tamek, a obtenu le prix "Jose Manuel Mendez" des droits de l'homme de  l'Assemblée de Tenerife (Iles Canaries), une plate-forme citoyenne, en récompense  à ses sacrifices en faveur de la "vie, les droits de l'homme et la justice sociale",  a-t-on appris lundi auprès du mouvement espagnol de solidarité avec le peuple  sahraoui.  
Imprimez cette page    
El Moudjahid


Agé de 37 ans, Ali Salem Tamek est le cofondateur et vice-président  de la Coordination des défenseurs sahraouis des droits de l'homme (CODESA) que  préside Aminatou Haidar. Comme elle et plusieurs autres de leurs compagnons,  il a été emprisonné et torturé à plusieurs reprises au Maroc pour son soutien  à l'autodétermination du peuple sahraoui.        

Actuellement, il est détenu aux côtés de cinq autres militants sahraouis  des droits de l'homme dans une prison marocaine, après leur retour d'une visite  familiale dans les campements de réfugiés sahraouis et risquent d’être condamnés  à mort par un tribunal militaire.          

En attribuant la première édition de ce prix au militant sahraoui, l'Assemblée  de Tenerife a appelé la communauté internationale, particulièrement l'Espagne  et la France à exiger du Maroc à mettre fin à la répression dans les territoires  sahraouis occupés et à respecter les résolutions de l'ONU, en organisant le  référendum pour l'autodétermination au Sahara occidental.        

Elle a rappelé également aux entrepreneurs Canariens et espagnols qui  font des "affaires" dans les territoires sahraouis occupés que, "non seulement  ils sont en train de piller les ressources naturelles du peuple sahraoui, mais  se font aussi les complices de la répression menée par le gouvernement marocain  dans ces territoires occupés illégalement".          

Cette Assemblée représente un mouvement citoyen qui défend un modèle  de progrès basé sur le développement durable, les valeurs démocratiques et la  participation citoyenne, dont Jose Manuel Mendez était son principal animateur,  avant son décès en décembre 2006.


Haut de page
Actualités:

30.05 - 2013 / 30.05 - 2013Action Urgente d’Amnesty International: 6 Sahraouis torturés au Sahara
29.03 - 2013 / 29.03 - 2013Sahara occidental: la Belgique à la croisée des chemins
22.12 - 2010 / 22.12 - 2010Sahara Occidental: la France contre les droits de l'homme?
28.04 - 2010 / 28.04 - 2010La France s’oppose au Conseil de Sécurité sur les droits de l’homme
10.04 - 2010 / 10.04 - 2010Le Maroc va nommer un transfuge du Polisario ambassadeur en Espagne
16.03 - 2010 / 16.03 - 2010Ali Salem Tamek reçoit le Prix Jose Manuel Mendez des droits humains
05.03 - 2010 / 05.03 - 2010Premier sommet UE-Maroc: Quid question des droits humains au Sahara?
05.03 - 2010 / 05.03 - 2010Action: surveillance des droits de l’homme au Sahara Occidental!
24.02 - 2010 / 24.02 - 2010Les juristes du Parlement européen déclarent illégale la pêche
09.02 - 2010 / 09.02 - 2010Nouvelles discussions informelles les 10 et 11 février
28.01 - 2010 / 28.01 - 2010Ayoub
18.12 - 2009 / 18.12 - 2009Aminatou Haidar est de retour au Sahara occidental
04.12 - 2009 / 04.12 - 2009Le sort de Haidar crée des tensions entre l'Espagne et le Maroc
04.12 - 2009 / 04.12 - 2009Appel d’Aminatou Haidar, Sahraouie, aux députés européens
29.11 - 2009 / 29.11 - 2009Les Etats-Unis demandent le respect des droits d’Aminatou Haidar
14.11 - 2009 / 14.11 - 2009Arrestation d'Aminatou Haidar
06.11 - 2009 / 06.11 - 2009Signez la pétition : Stop à la pêche européenne au Sahara Occidental
04.11 - 2009 / 04.11 - 2009Le Prix Per Anger 2009 décerné à un activiste emprisonné
24.10 - 2009 / 24.10 - 2009Amnesty International dénonce l'arrestation de 7 militants sahraouis
12.10 - 2009 / 12.10 - 2009L'Egyptien Abdel-Aziz nommé représentant spécial pour le Sahara






FR  NL EN FR
La dernière colonie d'Afrique
Depuis 1975, trois quarts du territoire du Sahara Occidental sont occupés par le Maroc. Une grande partie de la population originale vit encore dans des campements de réfugiés en Algérie. Ceux qui restaient dans leur pays originaire, sont subis aux violations graves des droits de l'homme, perpétrées par l'occupant marocain. Depuis plus de 40 ans les Sahraouis attendent l'exercice de leur droit légitime à l'autodétermination.
Livre: Le droit international et la question du Sahara Occidental

tn_flyer_french_510.jpg

Selon nous, la première publication traitant des aspects jurisdiques du conflit du Sahara Occidental. Disponible en anglais et en français. Commandez le livre ici.